BENTLEY

BENTLEY

 

Histoire de la marque BENTLEY

De 1919 à 1931


La firme Bentley fut fondée en 1919 par Walter Owen Bentley. Cette firme se fit connaître par plusieurs victoires aux 24 Heures du Mans (1924, 1927, 1928, 1929, 1930). Les modèles Eight (8 cylindres) 3,5 litres et 4,5 litres qui avaient remporté la victoire furent proposés au public dans des versions plus civilisées. Ces modèles furent immortalisés par la célèbre série télévisée « The Avengers » (Chapeau melon et bottes de cuir, en français), l’imposante Bentley verte étant la voiture du héros John Steed. Ce fut également la première voiture du célèbre James Bond, avant que celui-ci n’adopte l’Aston-Martin DB5. Les Bentley Eight furent également la cible favorite d’Ettore Bugatti qui les qualifiait de « camions les plus rapides du monde », en raison de leur manque de grâce. Sa Royale n’en fut pourtant pas moins éléphantesque…

Le rachat par Rolls Royce

En 1931, la firme Bentley est rachetée par Rolls-Royce, et Walter Owen Bentley ira travailler chez Lagonda, une autre firme anglaise réputée. La firme Bentley produira dès lors les modèles intermédiaires de la gamme Rolls-Royce, avec une calandre spécifique (MkV et MkVI), perdant ainsi la plus grande part de leur personnalité. Les gros modèles Bentley seront abandonnés au milieu des années 30.
En 1949, Bentley sort la série R, qui était en tout point identique à la Rolls-Royce Silver Dawn, à la calandre près. Cette voiture fut remplacée en 1955 par la série S, identique à la Rolls-Royce Silver Cloud, sortie au même moment. Puis la série T, identique à la Rolls-Royce Silver Shadow, prit la suite en 1965. Un coupé et un cabriolet série T furent proposés à partir de 1967. Ces deux versions furent rebaptisées Corniche (comme les Rolls-Royce) en 1971. En 1980, la Mulsanne (et non la série U) remplaça la série T. Cette nouvelle Bentley reprenait cette fois la carrosserie de la Rolls-Royce Silver Spirit, sortie la meme année. Son nom évoquait les victoires de Bentley aux 24 Heures du Mans, entre les deux guerres.

Le passé glorieux de la marque


Parallèlement aux limousines dérivées des Rolls-Royce, Bentley se distingua en proposant des versions plus « sportives », en souvenir du passé glorieux de la marque. C’est ainsi qu’apparut en 1952 le coupé Continental, à l’arrière fuyant, qui devait inspirer la ligne des Silver Cloud et Bentley série S, trois ans plus tard. En 1955, la Continental fut même proposée en berline. Cette dénomination cessa en 1965, avant de reparaître en 1991 pour désigner un tout nouveau coupé succédant au coupé Corniche (Rolls-Royce et Bentley). Le cabriolet Azure qui en fut dérivé fut lancé en 1995, et succéda au cabriolet Corniche (Rolls-Royce et Bentley).

De 1990 à nos jours


La firme Bentley proposa à partir des années 90 des versions à moteur Turbo, réaffirmant par là même le caractère plus sportif des Bentley. Depuis lors, les ventes de Bentley sont supérieures à celles de Rolls-Royce. Il est vrai que Rolls-Royce ne produit plus que des berlines, alors que Bentley produit des berlines, des coupés et des cabriolets.
En 1998, est lancée l’Arnage, qui remplace la Mulsanne. Son moteur V8 provient cette fois de chez BMW. La même année, Bentley est rachetée par Volkswagen, alors que Rolls-Royce est en même temps cédée à B.M.W. La séparation des deux marques liées depuis 1931, est l’un des évènements les plus étonnants de ces dernières années dans le domaine de l’industrie automobile.

D' après Motor Legend

 

Aucun sujet dans ce forum.

Nouveau sujet dans BENTLEY
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site